Aller au contenu principal

Des comprimés d'iode à la maison ?

Des comprimés d'iode à la maison ?

En cas d'accident nucléaire, la prise de comprimés d'iode est une mesure de protection importante. Demandez une boîte à votre pharmacien.

En Belgique et aux frontières du pays, la présence de plusieurs installations nucléaires nécessite une préparation adéquate des autorités et de la population. Régulièrement, les autorités rappellent aux citoyens les mesures de sécurité à adopter en cas d'un accident nucléaire. La conservation d'une boîte  de comprimés d'iode à la maison fait partie de ces mesures.

A quoi servent les comprimés d'iode ?

En prenant au bon moment des comprimés d'iode stable (non radioactif), vous faites en sorte que votre thyroïde soit saturée et ne puisse plus stocker d'iode instable (radioactif). La prise de comprimé d'iode stable permet donc de protéger votre thyroïde. 

Cependant, la prise des comprimés d'iode n'est efficace que lorsque celle-ci a lieu au bon moment. Ne prenez donc jamais de comprimés d'iode de votre propre initiative. Attendez les recommandations officielles des autorités belges.

Où se procurer des comprimés d'iode ?

En Belgique, il est possible d'aller chercher, préventivement et gratuitement, des comprimés d'iode chez son pharmacien.

Qui doit prendre des comprimés d'iode ?

Il est important de vous protéger contre l'iode radioactif :

  • si vous habitez à proximité d'une installation nucléaire (ce qui n'est pas le cas à Bruxelles) : il est conseillé à tous les habitants des communes dans une zone de 20 kilomètres autour d'une installation nucléaire d'aller chercher des comprimés d'iode.
  • pour les moins de 18 ans : plus vous êtes jeune, plus vous êtes sensible aux effets de l'iode radioactif. Il est donc conseillé, sur l'ensemble du pays, pour les enfants et jeunes jusqu'à 18 ans, ainsi qu'aux femmes enceintes et aux femmes allaitantes d'aller chercher une boîte de comprimés d'iode.

Plus d'infos ?

Site externeRisque nucléaire

Créé le 17/01/2024 (Modifié le 22/01/2024)

VOIR AUSSI