Aller au contenu principal

Plan Communal de Développement Durable - BXL 2050

Plan Communal de Développement Durable - BXL 2050

Le Conseil Communal a adopté ce lundi 27 mai 2024 la version définitive du Plan Communal de Développement Durable (PCDD) : BXL 2050. Ce plan donne pour la ville une orientation aussi bien spatiale que stratégique quant à l'avenir que nous voulons toujours plus durable et plus inclusif.

Les illustrations du Plan Communal de Développement Durable - BXL 2050 :

Les vidéos montrent l'histoire derrière les illustrations pour le Plan Communal de Développement Durable (ces vidéos sont en français et néerlandais, avec des sous-titres en français) :

Le plan est un projet d'avenir avec une vision claire qui est traduite spatialement.

Il ne s'agit pas d'un plan générique pour l'ensemble du territoire, mais d'un plan qui tient compte du contexte et du caractère unique de chaque quartier de la Ville de Bruxelles. Le plan s'articule autour de 7 ambitions claires couvrant un large éventail de sujets, allant de l'amélioration fondamentale de l'environnement au renforcement de la relation entre la ville et ses habitants et habitantes. Le concept de "Ville à 10 minutes" est ancre dans ce plan, avec l'objectif de rendre les équipements essentiels à la vie urbaine accessibles à chaque Bruxellois et Bruxelloise en moins de 10 minutes. Cet outil permet de démontrer objectivement où des besoins spécifiques doivent être satisfaits. Il servira à soutenir la prise de décision stratégique et sera également un outil précieux pour les citoyens et citoyennes. 

Pour que ce plan résiste à l'épreuve du temps, le suivi de ces actions a également fait l'objet d'une réflexion approfondie. En d'autres termes, il ne s'agit pas d'un plan qui sera mis au placard. Au contraire, ce plan va évoluer et fournir les outils nécessaires pour rester pertinent et être mis en œuvre correctement dans les années à venir.

Structuré sur base de 7 ambitions majeures déclinées en thématiques et sous-thématiques, le PCDD met en exergue différents éléments de diagnostic saillants, propose des principes et des cartes de vision de développement et assigne à la Ville des objectifs transversaux aux horizons 2030 et 2050. Pour chaque sous-thématique, le PCDD prescrit des objectifs stratégiques et un plan d'action précis dotés de pilotes et porteurs associés ainsi que d'indicateurs de résultat qui seront monitorés régulièrement. Pour objectiver et préciser les intentions du PCDD, ce dernier a fait l'objet d'un Rapport d'incidences environnementales (RIE).

Les 7 ambitions structurantes du PCDD de la Ville de Bruxelles sont :

Une Ville qui respire :

consacrée aux thématiques climatiques et environnementales, à la façon dont la ville entend participer à l'atténuation de ses impacts sur son environnement local et mondial et organiser l'adaptation de son territoire aux conséquences du changement climatique, à savoir principalement l'augmentation des coûts de l'énergie, l'intensification des périodes de sécheresse, la généralisation des phénomènes d'ilot de chaleur et la gestion des risques liés aux pluies intenses et aux aléas d'inondations.  

La vidéo montre le PCDD pour une ville qui respire (cette vidéo est en néerlandais, avec des sous-titres en français) :

Une Ville évolutive : 

dont le tissu ouvert et bâti prévient et protège des effets du changement climatique et permet une plus grande agilité et adaptabilité aux évolutions rapides des contextes et pratiques urbaines. Une ville qui s'interroge sur les questions d'artificialisation des sols et de densification du territoire au regard des besoins et des contextes locaux, sur le patrimoine à préserver et le potentiel de reconversion de l'existant ainsi que sur les morphologies urbaines, les typologies d'aménagement et les techniques constructives à privilégier pour tous les développements futurs. 

La vidéo montre le PCDD pour une ville évolutive (cette vidéo est en français, avec des sous-titres en français) :

Une Ville ouverte et solidaire : 

résolument inclusive, consciente et fière de sa pluralité sociale, qui mise sur l'égal accès aux biens communs et services publics de qualité comme vecteurs d'émancipation et d'épanouissement de toutes et tous ; une ville qui assure des conditions d'accueil, de logement et de vie optimales pour la population dans toute sa diversité en termes de capital socio-économique et culturel, d'origines, d'âges, d'handicaps, de sexes et de genres.

La vidéo montre le PCDD pour une ville ouverte et solidaire (cette vidéo est en français, avec des sous-titres en français) :

Une Ville qui bouge :

consacrée aux questions de mobilité individuelle et collective, active et motorisée, à la mise en œuvre de principes favorisant et sécurisant les mobilités partagées et décarbonées ainsi qu'à l'accélération de la libération de l'espace public pensé et dessiné depuis ces 50 dernières années sur base des besoins prioritaires de la voiture individuelle.

La vidéo montre le PCDD pour une ville qui bouge (cette vidéo est en français, avec des sous-titres en français) :

Une Ville dynamique et intelligente : 

qui mise sur ses atouts économiques et opère une transition volontariste vers une économie d'usage et circulaire, sociale et décarbonée. Une ville proactive dans l'accueil de nouvelles activités économiques durables offrant des emplois locaux diversifiés et mobilisant systématiquement le potentiel des nouvelles technologies pour renforcer son efficience et la qualité des services rendus aux citoyens et acteurs du territoire.

La vidéo montre le PCDD pour une ville dynamique et intelligente (cette vidéo est en français, avec des sous-titres en français) :

Une Ville exemplaire et participative : 

qui assume pleinement son rôle de capitale nationale et européenne, son devoir de moteur du changement et d'exemplarité. Une ville déterminée à informer au mieux ses citoyens et à multiplier les canaux et modes de concertation et de participation pour leur permettre de prendre plus utilement et directement part à la gestion et au développement de cadre de vie immédiat et de leur cité. 

La vidéo montre le PCDD pour une ville exemplaire et participative (cette vidéo est en français, avec des sous-titres en français) :

Une Ville de proximité : 

qui vise à organiser son développement polycentrique afin d'assurer, dans tous ses quartiers, un égal accès aux équipements et aux services de proximité répondant aux besoins essentiels de la population et constitutifs de la qualité de vie en ville.

La vidéo montre le PCDD pour une ville de proximité (cette vidéo est en néerlandais, avec des sous-titres en français) :

L'ancrage territorial des stratégies et actions du PCDD varie grandement : les échelles d'intervention proposées vont du bâtiment isolé ou de la rue à l'ensemble du territoire communal en passant par l'échelle des îlots, des noyaux d'identité locale ou encore des différentes logiques de maillages (verts, bleus, jaunes, bruns,...). Mais le PCDD est avant tout cartographiquement structuré sur base des 7 grands quartiers de la Ville à savoir : le Pentagone, le quartier Nord, le quartier européen, Laeken, Neder-Over-Heembeek, Haren et le quartier Louise.

La spatialisation des projets et des actions étant au cœur des objectifs du PCDD, 7 zones d'intervention prioritaire ont par ailleurs été identifiées, programmées et spécifiquement cartographiées. Ces 7 "Nexus" (entendu dans son sens rare de "réseau complexe", de lien, de connexion ou encore de nœud) sont des zones géographiques à haut potentiel stratégique dans lesquelles le PCDD préconise la concentration de projets physiques et d'actions en lien avec l'espace public et le bâti afin de répondre aux 7 ambitions croisées et d'avoir un effet levier à l'échelle d'un des 7 quartiers.

Pentagone

Centre d'attractivité de la métropole bruxelloise, le Pentagone est un pôle culturel et touristique, économique et commercial, institutionnel et politique majeur de la Région. Bien qu'il soit perçu comme un ensemble cohérent délimité par la petite ceinture, le Pentagone révèle une multitude de quartiers distincts aux caractéristiques socio-économiques variées, aux densités différentes, aux dynamiques commerciales spécifiques, ainsi qu'à des niveaux d'équipements de proximité divers. 

Dans un contexte de développement du tourisme de courte durée, l'un des défis centraux du Pentagone consiste à soutenir les fonctions de la Ville visitée, créatrices d'activités et d'emplois, tout en développant ses qualités de ville habitée.

Carte - Pentagone

Quartier Nord-Est

La zone Nord-Est est composée de deux quartiers aux caractères très affirmés et différents. D'un côté, le quartier nommé "Léopold" se démarque par ses bureaux, ses activités tertiaires et son rôle de centre décisionnel de portée internationale, grâce à la présence notable des institutions européennes. De l'autre, le quartier résidentiel des "Squares" se distingue par un patrimoine remarquable, tant au niveau de ses bâtiments que de ses espaces publics. Ces deux quartiers sont connectés par la vallée du Maelbeek, créant un paysage singulier où l'eau et les espaces verts se côtoient harmonieusement. 

Aujourd'hui, la zone est en plein changement avec des ambitions claires pour le quartier Léopold. L'objectif est de transformer cet ancien lieu essentiellement orienté vers les bureaux en un quartier à la mixité fonctionnelle et sociale beaucoup plus affirmée.

Carte - Nord-Est

Quartier Nord - Bas de Laeken

De part et d'autre du canal, cette zone urbaine englobe plusieurs quartiers qui se distinguent par leurs identités uniques : nouvelles zones mixtes en cours de développement, quartier de bureaux monofonctionnel, des quartiers densément peuplés, des activités productives,... La zone en pleine évolution est au cœur de nombreux projets de rénovation et de planification urbaine. Cette transformation attire un flux important d'investissements, aussi bien privés que publics.

En tant que détenteur de nombreuses propriétés foncières dans cette zone, la Ville joue un rôle central pour accompagner le développement vers un quartier durable. L'objectif est de créer des espaces publics et des espaces verts de haute qualité, tout en assurant un accès au logement abordable et aux équipements de proximité. Parallèlement, il est important de maintenir des activités productives et logistiques dans ce territoire en mutation.

Carte - Nord - Bas de Laeken

Haut de Laeken - Mutsaard

Doté d'un patrimoine riche et diversifié, d'un pôle touristique d'ampleur internationale et de nombreux et grands espaces verts de qualité, le nord de Laeken comprend également des zones résidentielles typiques des développements de deuxième couronne. De l'autre côté de l'A12 et du plateau du Heysel se situe le quartier Mutsaard, hautement résidentiel, qui est relativement isolé en raison du manque de connexions est/ouest avec le reste de Laeken.

Aujourd'hui, de grands investissements sont prêts à être réalisés pour transformer le nord de Laeken en un nouveau quartier urbain mixte. Ces projets se focalisent également autour des parcs existants afin de les revaloriser.

Carte - Haut de Laeken - Mutsaard

Neder-Over-Heembeek

Ce quartier, autrefois un village au cœur de la vallée de la Senne, se retrouve aujourd'hui isolé en raison d'un manque de connexions avec les quartiers voisins et d'une absence d'ouverture vers le canal. Cette complexité territoriale le plonge dans un équilibre entre son passé rural et son présent caractérisé par l'habitat et l'industrie. Malgré cette fusion d'influences, des vestiges de son histoire demeurent dans certaines zones, même si la croissance démographique exerce une pression significative sur le cadre naturel verdoyant du quartier.

Le défi qui se pose consiste à connecter cette partie du territoire au reste de la Ville de Bruxelles, en assurant un développement urbain exemplaire et équilibré au regard de la préservation et du potentiel de valorisation de son patrimoine naturel.

Carte - Neder-Over-Heembeek

Haren

Haren est un territoire avec deux facettes distinctes : d'un côté, un quartier résidentiel excentré offrant de belles perspectives paysagères, un riche patrimoine témoignant de son passé rural, un réseau dense de sentiers et de chemins agrémenté de vastes espaces ouverts et de potagers. De l'autre côté, Haren abrite d'importantes activités économiques avec diverses entreprises et des infrastructures d'envergure qui entraînent de nombreuses nuisances, la ceinturent et l'isolent des quartiers environnants.

Le défi principal pour Haren est d'accueillir un développement résidentiel et économique raisonné structuré par un maillage d'espaces publics, verts et bleus, de grande qualité propice à la mobilité active cyclo-piétonne et à la valorisation de son patrimoine naturel et bâti.

Carte - Haren

Territoire Sud

Le territoire Sud de la Ville de Bruxelles est un espace enclavé entre plusieurs autres communes bruxelloises, composé de divers quartiers ayant chacun leur identité unique. D'un côté, l'avenue Louise, autrefois conçu comme une promenade pour la haute bourgeoisie, a progressivement cédé la place aux voitures et aux immeubles de bureaux. D'un autre côté, au Sud, on trouve des quartiers verts et aérés qui s'étendent autour du Bois de la Cambre.

Le défi est de trouver un équilibre en apaisant la circulation automobile tout en mettant en valeur les nombreux atouts architecturaux et paysagers de ce territoire. La récente diminution du nombre de bureaux dans la partie nord du quartier Louise offre une opportunité de diversifier les logements et de végétaliser les cours et jardins qui sont actuellement densément bâtis.

Carte - Territoire Sud

Entre le 14 octobre et le 30 novembre 2019, une enquête en ligne a été réalisée auprès de la population bruxelloise pour sonder leurs souhaits et leurs préoccupations quant à l'avenir de la Ville et de leurs quartiers. Cette enquête visait à enrichir le plan communal de développement durable "La ville en devenir" en cours d'élaboration. 

Résultats de l'enquête (3.99 MB)

Des ateliers avec des experts ont eu lieu au mois d'octobre 2020 pour préciser les objectifs stratégiques et proposer des actions. Ceux-ci étaient complétés par des rencontres avec les acteurs clés, les associations et les habitants du quartier au travers de marches virtuelles. 

Une enquête publique a été tenue du 13 décembre 2023 au 26 janvier 2024. Cette enquête a été accompagnée d'une campagne de communication importante visant à récolter l'avis d'un maximum de citoyens. Les remarques reçues suite à l'enquête ont été intégrées au plan définitif.

L'ancien PCD établi 2004 sera donc entièrement révisé. Les documents de l'ancien PCD :

Le PCD élaboré par la Ville de Bruxelles se décline selon 3 objectifs :

  • la revitalisation de l’habitat
  • le soutien à un développement économique intégré
  • la promotion d’un environnement durable

Ainsi en matière de déplacements, le PCD met l’accent sur une politique de combinaisons modales visant à un meilleur équilibre entre l’accessibilité de proximité et l’accessibilité sur une plus longue distance. Cette politique passe notamment par le développement d’un réseau de transports en commun plus intégré dans la ville, la gestion globale du stationnement, la conscientisation à la mobilité durable, la promotion de la mobilité douce.

Textes

Cartes

Section du PCD & document
A.Evolution des infrastructures
 C.11150-1770 (299.60 KB)
 C.21870-1900 (352.69 KB)
 C.31925-1950 (405.90 KB)
 C.42000 (409.61 KB)
B.Evolution du tissu urbain
 C.51150-1770 (297.03 KB)
 C.61870-1900 (2.09 MB)
 C.71925-1950 (582.58 KB)
 C.82000 (537.55 KB)
C.Cartes thématiques
 C.9Représentation internationale (secteur public) (1.95 MB)
 C.10Densité de population (730.57 KB)
 C.11Evolution de la population par secteur statistique sur la période 1981-1991 (721.46 KB)
 C.12Evolution de la population par secteur statistique sur la période 1991-1998 (691.09 KB)
 C.13Quartiers favorisés et défavorisés (719.61 KB)
 C.14Bureaux (694.54 KB)
 C.15Commerces (1.66 MB)
 C.16Industrie (1.40 MB)
 C.17Tourisme (1.78 MB)
 C.18Tourisme (2) (721.19 KB)
 C.19Densité d'emploi par Ha et par secteur statistique (664.47 KB)
 C.20Oro-hydrographie (700.19 KB)
 C.21Espaces publics et paysage urbain (763.43 KB)
 C.22Patrimoine (1.23 MB)
 C.23Degré de verdurisation par îlot (784.11 KB)
 C.24Environnement sonore (1.39 MB)
 C.25Equipements culturels (647.10 KB)
 C.26Equipements sociaux (1.30 MB)
 C.27Equipements d'enseignements et de formation (1.33 MB)
 C.28Déplacement et mobilité (1.23 MB)
 C.29Problèmes d'accessibilité (313.29 KB)
 C.30Propriétés de la Ville de Bruxelles et du C.P.A.S. (714.58 KB)
 C.31Plan Régional d'Affectation du Sol (A.G. du 03-05-2001) : Situation existante de fait (3.74 MB)
 C.32Plan Régional d'Affectation du Sol (A.G. du 03-05-2001) : Affectation du sol (2.24 MB)
 C.33P.P.A.S., permis de lotir, conventions et règlements zonés (665.66 KB)

Ce document, sous forme de tableaux, énumère de façon détaillée les actions du Plan Communal de Développement (PCD).

Le document "Tableaux de bord" reprend, par secteur d’activités, l’ensemble des mesures nécessaires à la mise en oeuvre du Plan.

Ces tableaux permettent d'avoir une vision globale des actions que comptent mener la Commune. Ils reprennent les éléments suivants :

  • l’objectif principal directement lié à la politique concernée
  • les objectifs ou buts secondaires
  • les mesures générales à mettre en oeuvre pour concrétiser ces objectifs
  • les mesures particulières ou par quartier
  • une ventilation des actions en mesures d’organisation, en mesure d’investissement et en mesures réglementaires, comme stipulé par l’arrêté du 7 décembre 95 fixant le contenu du plan communal de développent
  • une prise en compte du caractère novateur ou non de la mesure, par rapport aux politiques déjà menées par la Ville de Bruxelles. Elles ont ainsi été identifiées comme mesures"nouvelles", à "renforcer" ou à "poursuivre"
  • une identification des acteurs concernés et en particulier le "pilote" qui sera amené, à terme, à gérer ou financer la mesure
  • une évaluation des échéances de mise en oeuvre, tenant compte des moyens, des procédures,des urgences, ...
  • la contribution (non évaluée) ou non au budget de la Ville et le type de secteur concerné

Tableau de bord (2.20 MB)