Réaménagement de la place de Ninove

De quoi s'agit-il ?

La Ville de Bruxelles prévoit un réaménagement complet de façade en façade de la place de Ninove ainsi que de la rue de la Poudrière qui longe la place. L'ensemble du périmètre sera aménagé en une zone résidentielle en plain-pied.

Dans quel but ?

Pour créer une continuité avec les travaux de la porte de Ninove à présent terminés, la place qui lui est adjacente sera également aménagée. Celle-ci se situe dans un quartier populaire qui dispose d'un très grand potentiel. Pour ces raisons, l'objectif du projet est d'agrandir la place en supprimant des places de stationnement qui l'entourent et de casser la monotonie des arbres qui se succèdent sur le côté droit. La fontaine Magritte, qui se trouve maintenant sur un coin de la place de Ninove, sera déportée vers le milieu de la place. Des bancs seront installés autour de la fontaine et des arbres supplémentaires seront plantés. Il y aura un équilibre ludique entre la lumière, l'ombre et la nécéssité de fraicheur.

Dans la rue de la Poudrière, une des deux bandes de stationnement disparaitra pour favoriser le déplacement des piétons. Une rangée d'arbres sera également créée. La rue deviendra un plain-pied. Ces modifications obligeront les automobilistes à modérer leur vitesse. Les piétons et les cyclistes auront un droit de passage absolu et les voitures seront autorisées à rouler à une vitesse maximale de 20 km/h.

La rue ainsi que la place seront revêtues de pavés sciés. Les trottoirs, quant à eux, seront en platines. L'avantage de ces matériaux est de pouvoir réutiliser une partie du revêtement actuel des rues. Les pavés sciés sont un bon compromis entre le revêtement historique et le confort. Il sera plus agréable pour les piétons, les cyclistes et les personnes à mobilité réduite pour se déplacer.

L'ensemble du projet a été développé en collaboration avec le quartier. Suite au réaménagement de la porte de Ninove, les habitants du quartier ont interpellé la Ville fin 2017 et ont demandé de prévoir également un projet pour la place. La conception actuelle est le résultat de dix réunions entre la Ville et les habitants.

Les arbres

Sur base d'avis relatifs à la durée de vie des six tilleuls de la place, il avait été décidé de les remplacer par d'autres espèces. À la demande du quartier, cette décision a été reconsidérée. Il a été décidé de garder deux des six tilleuls sur le côté gauche de la place, et de supprimer les quatre autres. Ils seront placés de manière rapprochée, de sorte que les arbres du centre se développent moins. Le long de ce côté de la place, deux nouveaux arbres seront plantés : un févier d'Amérique et un érable multitroncs.

Le long du côté droit, le chêne sera conservé ainsi que deux érables. Deux nouveaux arbres seront ajoutés : un érable multitroncs et un févier d'Amérique.

Comme des questions se sont posées sur l'abattage de ces tilleuls, et plus précisément sur les dommages que l'abattage causerait aux racines des arbres restants, la Ville a décidé de réaliser deux études phytosanitaires supplémentaires. Sur base de ces deux rapports, la Ville a décidé de conserver les six tilleuls. Il ressort de ces études que les six arbres sont relativement en bonne santé et que la croissance des deux arbres du centre restera limitée, sans avoir d'impact sur leur santé, ni sur celle des quatre autres arbres.

Projet modifié

Pour une croissance optimale des racines et assurer l'arrosage des arbres, la Ville va également modifier légèrement l'aménagement de la place. Elle sera recouverte de pavés à joints ouverts afin que l'eau puisse s'infiltrer dans le sol. Autour des couronnes des six tilleuls, ces joints seront plus larges et permettront à l'herbe d'y pousser. Enfin, la Ville a opté pour une déminéralisation complète de la zone autour du chêne rouge d'Amérique. Elle espère ainsi pouvoir donner aux racines des arbres davantage d'eau et d'air afin qu'elles puissent continuer à se développer dans les meilleures conditions.

La service Espace public va à présent adapter les plans. Une nouvelle rencontre avec le quartier sera organisée. Le calendrier prévoit toujours le début des travaux de réaménagement en septembre 2021.

Historique et participation

À l'exception des réunions à l’Hôtel de Ville, chaque réunion a eu lieu dans l’espace communautaire de la rue Rempart des Moines, 135. Une trentaine d'habitants étaient présents à chaque réunion.

  • 16/1/2018 : les habitants prennent connaissance du réaménagement de la porte de Ninove et font remarquer le manque d'intégration de la place de Ninove dans les plans
  • 8/2/2018 : à la demande des habitants, une réunion est organisée avec les différents services de la Ville dans le but de mettre à l'ordre du jour le réaménagement de la place
  • 13/3/2018 : un projet de réaménagement et quelques propositions sur la mobilité est présenté au quartier en comité restreint. Il est alors demandé de présenter le projet d’une manière plus formelle à l’ensemble du quartier
  • 28/3/2018 : lors d'une réunion à l'Hôtel de Ville avec les habitants et les services de la Ville, chaque partie a eu l'occasion de faire des suggestions
  • 5/5/2018 : sur base des réactions du voisinage lors de la réunion du 28/3/2018, de nouveaux plans sont élaborés et deux nouveaux scénarios de mobilité sont proposés. Les grandes lignes du projet sont définies lors de cette réunion
  • 12/6/2018 : la demande de préservation des arbres est évoquée
  • 7/7/2018 : réunion consacrée aux arbres sur la place
  • 12/2/2019 : une nouvelle présentation du projet est faite
  • 13/3/2019 : une mise à jour sur l'état du dossier est donnée au voisinage
  • 15/5/2019 - 13/6/2019 : enquête publique avec 6 réactions
  • 17/7/2019 : commission de concertation
  • 11/9/2019 : permis délivré
  • 6/7/2020 : démarrage de l'étude phytosanitaire par un expert externe

Informations sur les travaux

Plans

Place de Ninove

État d'avancement

Lancement