Œuvre d'art Les Snuls

L'œuvre d'art Le Soulagicon des Snuls est visible dans Brucity, le Centre administratif de la Ville de Bruxelles (Rue des Halles 4 - 1000 Bruxelles).

Le soulagicon (Ô Sulajikon en japonais *)
Les Snuls, 1989 - 1993
(Kris Debusscher, Nico Fransolet, Sergio Honorez, Fred Jannin & Stef Liberski)

Le Soulagicon, chef-d'oeuvre de l'art snul, représente la moitié basse d'un individu masculin - la base de l'homme pourrait-on dire. Muni d'un dispositif ingénieux, l'appareil est destiné à soulager les visiteurs et visiteuses de la bêtise universelle. Il leur suffit d'appuyer sur le bouton poussoir, d'empoigner les manchons latéraux, et d'appliquer un bon coup de genou dans les parties de la sus-dite base de l'homme. L'impact déclenche alors un son concocté par la NASA Luxembourg, section Peace&Love&Paprika, destiné à SOULAGER la personne agissante.

À l'origine, le Soulagicon émettait avant le coup fatal l'une ou l'autre phrase énervante, un cliché "à la con" ( mille et un sorry pour la vulgarité) qui courait les rues et les salles d'attente dans ces années-là. Ce n'est plus la peine. On a percé les plafonds. Cet objet cultissime est aujourd'hui fabriqué dans une version ultramoderne sans phrase préalable, cette dernière n'étant vraiment plus nécessaire à la joie pacifiante de se désénerver. Et de rire un bon coup.

* Ça marche à donf' au Japon

En 1989, Les Snuls (Kris Debusscher, Nico Fransolet, Sergio Honorez, Fred Jannin & Stef Liberski) n'auraient pu imaginer que le regard acéré, avec des éclats d'acier, bleutés, à la Bob Morane, qu'ils portaient alors sur les mœurs de leur temps allait déclencher le tsunami médiaticoculturel qui, subséquemment, déferla sur la Belgique. Celui-ci allait tout plier en deux sur son passage, jusqu'à Brucity.

Œuvre d'art Les Snuls