Qualité de l'air

Bruxelles connaît régulièrement des pics de pollution qui peuvent avoir des conséquences sur la santé et l'environnement. Pour prévenir ces effets, la Région a établi différents seuils de concentration en polluants à partir desquels une information est communiquée au public et, dans certains cas, des mesures doivent être mises en œuvre.

On distingue :

  • les pics de pollution liés à la concentration dans l’atmosphère de particules fines (PM10/PM2.5) et de dioxydes d’azote (NO2), ou pics hivernaux
  • les pics d’ozone, survenant essentiellement en été

Information

Les seuils d'alerte :

Ces pics de pollution sont annoncés via :

  • les panneaux d'affichage électroniques situés dans et autour de la Région bruxelloise
  • le site web Qualité de l'air en son application mobile Brussels Air

Mesures d'urgence

Pour minimiser l’impact néfaste d’un pic de pollution sur l’environnement et notre santé, il convient de prendre des mesures spécifiques. Ces mesures ont pour but de diminuer la concentration des polluants dans l’air et de réduire l’ampleur du pic. Elles se déclinent en 4 niveaux d’intervention distincts en fonction de la durée et de l’intensité du pic à éviter :

Dérogations

Les dérogations (pass papier) ne sont plus nécessaires. En cas d'interdiction de circuler (en cas de seuil 2), le contrôle sera effectué par la police et il reviendra à l'automobiliste d'apporter la preuve qu'il répond au profil indiqué sur la liste de personnes/véhicules pouvant déroger. Plus d'informations :

VOIR AUSSI

Pic de pollution actuel

Aujourd'hui:pas de pic de pollution
Demain:pas de pic de pollution
Après-demain:pas de pic de pollution
NO2: 2
PM10: 4