Ce site web porte le label AnySurfer, une marque de qualité belge pour les sites accessibles. Vous trouverez plus d'information sur www.anysurfer.be.

  • 24°C Partiellement nuageux
Logo Centre Culturel Bruegel (cliquer pour élargir)

Le Centre culturel Bruegel


Ce bâtiment à façade néoclassique accueille le Centre culturel Bruegel et la bibliothèque publique du même nom.

Dans le quartier

Centre Culturel Bruegel - façade avant (cliquer pour élargir) Le Centre Bruegel est situé dans le quartier des Marolles qui a depuis toujours été habité par une population ouvrière non pas active dans l’industrie lourde qui était située dans les faubourgs plus au nord de la ville, mais dans l’artisanat qui fournissait les couches privilégiées de la population urbaine en produits de luxe. Les rues Haute et Blaes, artères principales du quartier des Marolles, ont toujours été des rues à vocation commerciale, plus précisément spécialisées dans le domaine de l’ameublement et de la décoration intérieure de luxe. Ainsi naquit très tôt un contraste frappant entre les commerces luxueux et les habitations miséreuses d’une population prolétaire se regroupant dans les impasses.

Au fil des siècles, le quartier des Marolles a été profondément modifié par la suppression de ses nombreuses impasses qui ont été remplacées par des complexes de logements sociaux plus salubres, dont le premier fut la Cité Hellemans, et faillit bien être entièrement dévoré par la construction du Palais de Justice et de ses extensions. La fin du 20e siècle a vu une augmentation considérable de la population des Marolles, notamment lors du voûtement de la Senne, lorsque plusieurs quartiers populaires furent rasés et que leurs habitants décidèrent d’émigrer vers les quartiers populeux et déjà très peuplés de Notre-Dame-aux-Neiges et des Marolles.

Le Centre culturel Bruegel et la Ville de Bruxelles

Le Centre Culturel Bruegel tel qu’il se présente actuellement, sous la forme d’asbl communale, est né en 1988 de la volonté de la Ville de Bruxelles et de ses services de la Culture et de la Jeunesse qui développent des actions au sein de différents quartiers de Bruxelles, de revitaliser les Marolles par des activités artistiques et culturelles et de renforcer la socialisation moderne des nouvelles générations.

Mission culturelles et artistiques

Le Centre culturel Bruegel a pour objet de contribuer au développement de projets d’activités de quartier et défend ainsi l’idée d’un pôle culturel de quartier offrant une culture de proximité de qualité à l’ensemble des habitants des Marolles. La culture y est abordée comme un outil essentiel de démocratisation et d’expression pour les populations les plus fragiles, démunies ou en situation de minorité. Pour la mise en oeuvre de ses objectifs, le Centre culturel Bruegel axe son travail autour de 4 pôles. Il y a tout d’abord les ateliers et les stages de vacances scolaires allant du piano à la percussion, la guitare ou le chant à la gymnastique et la danse. Ceux-ci s’adressent surtout aux jeunes. Un 2e pôle se situe dans l’aide scolaire. Cette aide scolaire n’est pas une simple école de devoirs, mais un accompagnement qui prend une forme collective, individuelle ou communautaire selon les cas. Ensuite vient l’événementiel, qui a une portée locale et se situe en parallèle avec la philosophie du Centre. Ainsi sont organisés des matinées scolaires, des après-midi associatifs et des soirées de spectacles tous publics.

Dans le tissu urbain

Dans un quartier où cohabitent tant de différences culturelles, sociales et urbanistiques, le travail évoqué ci-dessus peut s’avérer très complexe. Il s’agit de tenir compte de cette spécificité sociologique dans l’appel à la participation et la citoyenneté, notamment par la mise en place d’une communication adaptée. A cette complexité sociologique vient s’ajouter ce qui a été appelé la « sablonisation » du quartier des Marolles.

Le Centre Bruegel s’intègre dans le réseau associatif des Marolles, également sur un plan social. Dans ce cadre, la Zinneke Parade est une expérience très riche et une démarche de concertation avec l’ensemble du tissu associatif. Le Centre culturel Bruegel veut être un projet culturel qui touche les gens et est conscient que pour mener à bien cette ambition, il s’agit de se faire respecter de la population en la respectant.

Histoire

La croissance de l'industrie du zinc fit que le bâtiment à front de rue fut agrandi pour les besoins d’un magasin annexe par une salle d’exposition et qu’un atelier fut érigé à l’arrière du bâtiment principal. Le complexe du Centre Bruegel, situé rue Haute, entre la rue de la Rasière et la rue des Renards, incorpore 2 impasses : l’impasse Bruce et l’impasse Meert.

La première fut démolie à partir de 1869 quand fut construit l’atelier arrière, jusqu’à sa suppression totale en 1874, en raison de la reconstruction du bâtiment principal. L’impasse Meert, dont les maisons furent démolies petit à petit, notamment lors de l’agrandissement du magasin, est encore en partie visible et a été transformée dans les années 1980 pour servir d’espace vert au Centre Bruegel. Cette impasse, affublée du nom malodorant Strondgangske par les Marolliens en raison de l’état de saleté et de délabrement dans lequel elle se trouvait, fut reprise en 1868 dans la liste des impasses considérées comme foyers permanents d’infection.

Infos pratiques

Centre culturel Bruegel
Rue Haute, 247
1000 Bruxelles

Tél. : 02 503 42 68

Haut de page

Enter the city

Webcam à Bruxelles Les Bains

Les visiteurs de Bruxelles Les Bains peuvent disposer gracieusement d'un accès wifi et une webcam permet de "prendre la température" des quais. Cette webcam sera en fonction du 4 juillet au 10 août 2014.

Webcam à Bruxelles Les Bains