Ce site web porte le label AnySurfer, une marque de qualité belge pour les sites accessibles. Vous trouverez plus d'information sur www.anysurfer.be.

  • 14°C Partiellement nuageux
Ordre de service 30 avril 1892 © Archives de la Ville de Bruxelles  (cliquer pour élargir)

Adoption de l'heure de Greenwich en 1892 par Bruxelles et Laeken

A 2h du matin, le dimanche 28 mars 2010, nous passons à l'heure d'été. Les horloges avanceront donc d'une heure. L'occasion idéale pour les Archives de la Ville de Bruxelles de présenter un document tout à fait insolite : l'adoption, en 1892, de l'heure du méridien de Greenwich par Bruxelles et Laeken.

Inimaginable, mais jusqu'en 1892, pour prendre le train d’Ostende à Verviers par exemple, il fallait avancer les aiguilles de sa montre dans chaque ville où le train s’arrêtait. Une réalité quotidienne pour les voyageurs belges et étrangers au 19e siècle. Pour en finir avec ce désordre horaire, la solution était d'uniformiser les horaires en passant à l'heure du méridien de Greenwich.

Pour des trains à la même heure

A la fin du 19e siècle, il était donc devenu impératif d’uniformiser les horaires pour que les trains puissent partir et arriver à la même heure partout en Belgique. C’est pour cette raison que le Ministre belge des Chemins de fer, du Télégraphe et des Postes avait décidé en 1892 que l’heure légale pour les horaires des trains de l’Etat serait l’heure de Greenwich. L'Observatoire royal d’Uccle avait calculé qu’il fallait reculer les aiguilles de 17 minutes et 29 secondes par rapport à l’heure du méridien de Bruxelles. L’heure exacte serait transmise par l’Observatoire à la gare du Nord qui le transmettrait à son tour aux autres gares du pays.

A Bruxelles, Charles Buls dit non

L’adoption de l’heure du méridien de Greenwich ne s’est pas fait sans heurts en Belgique. Les communes de l’agglomération bruxelloise comptant une gare sur leur territoire ont fait de la résistance. Depuis 1890, la Ville de Bruxelles s’est penchée sur la question. Lors de la séance du Conseil communal de Bruxelles du 11 avril 1892, où fut débattu l’opportunité d’adopter l’heure de Greenwich en Belgique, le bourgmestre Buls s’y est fortement opposé. Il se basait sur plusieurs arguments dont on retrouve des échos dans les arguments des opposants à l’heure d’été : perturbation du rythme biologique de l’être humain régi par le soleil ; la Belgique ayant une petite surface, l’écart de temps est ridiculement petit ; et de plus l’heure anglaise n’intéressait pas la Belgique. Ces arguments surannés ont été combattus par des preuves scientifiques lors de la même séance.

Nouvelle heure pour les écoles et les administrations

Les autres communes limitrophes de Bruxelles ont discuté fermement de la question. L’administration communale de Saint-Gilles était la première à accepter l’adoption de l’heure de Greenwich, le 16 mars 1892. La commune de Laeken a cédé après un long débat. L’administration communale de Schaerbeek a déclaré l’avoir fait contrainte et forcée. Finalement la loi du 29 avril 1892 est passée accompagnée de la circulaire ministérielle du 30 avril 1892 et exécutoire à partir du 1er mai 1892 sur tout le territoire belge et par conséquent appliquée également dans les ministères, les écoles et les administrations provinciales et communales. Les chefs des établissements scolaires de Laeken seront prévenus par l’Ordre de service du 30 avril 1892.

Depuis 1916, la Belgique est à l’heure de l’Europe centrale (C.E.T.) (Heure GMT + 1 heure).

Infos pratiques

Archives de la Ville de Bruxelles
Rue des Tanneurs, 65
1000 Bruxelles

Tél. : 02 279 53 20
Fax : 02 279 53 29
Ouverture au public : du lundi au vendredi de 8h à 16h.
Périodes de fermeture : fermeture de la salle de lecture en 2014 : 21 avril. 1er, 2, 29, 30 mai, du 21 juillet au 15 août, 10 et 11 novembre et du 23 décembre au 2 janvier (2015).

Enter the city

Demande de laissez-passer Dimanche sans voiture

Le 21 septembre 2014, lors du Dimanche sans voiture, un laissez-passer pourra être délivré aux personnes qui en font la demande. Attention, cette demande de dérogation doit être dûment motivée!

Laissez-passer Dimanche sans voiture