Ce site web porte le label AnySurfer, une marque de qualité belge pour les sites accessibles. Vous trouverez plus d'information sur www.anysurfer.be.

  • 16°C Beau temps
Miracle à la rue des Tanneurs © AVB (cliquer pour élargir)

Document des Archives. Miracle à la rue des Tanneurs

Ce document des Archives de la Ville de Bruxelles montre comment une "intrigante de première force" s'est introduite dans une congrégation religieuse pour en duper les membres. Ce document est issu des archives de la Police rassemblées aux Archives de la Ville de Bruxelles.

Miracle à la rue des Tanneurs © AVB (cliquer pour élargir) Bruxelles, le 5 décembre 1873

N° 6593

Portefeuille de Monsieur le Bourgmestre,

Monsieur le commissaire en chef,

Il résulte des renseignements recueillis à bonne source, que la fille Joris Sophie est une intrigante de première force, qui après avoir exploité les personnes charitables du Culte protestant, Culte auquel elle appartenait anciennement, s’est convertie au Catholicisme quand elle à vu approcher le moment qu’il n’y avait plus rien à obtenir de ses anciennes coreligionnaires.

Immédiatement après sa conversion, elle fit partie d’une foule de congrégation et fut tous particulièrement protégée par les Capucins de la place du jeu de balle, dont l’un d’eux, un petit contrefait, lui rendait journellement visite sous prétexte de se soigner.

Arrivée rue des Tanneurs N° 9, il y a deux mois, disant aux uns qu’elle était atteinte de phtisie, aux autres qu’elle souffrait d’un cancer à la matrice, elle se mit au lit et fut soignée par une autre locataire intrigante de la pire espèce, la nommée Verhulst Petromille, épouse Perraut.

Celle-ci fit tant et si bien en répandant de tous cotés que cette fille se mourrait d’inanition faute de moyen de se soigner, que les ressources arrivèrent bientôt abondamment.
Ces deux femmes, grands amateurs de bières fermentées, se livraient à de curieuses libations en lambic et (genièvre) et ce fut, après une orgie des mieux conditionnées, que le vendredi 14 vers minuit, cette fille se leva, se mit à danser et à chanter « JO JO willen wij trouwen» et raconta avec force commentaires, que la Sainte Vierge l’avait guérie miraculeusement.

Aussitôt arrivèrent Capucins, religieuses et gens bien pensant, en équipage pour s’assurer de la réalité du miracle, et les dons abondèrent, elle se confessa à son ami de Capucin cité plus haut, fit des pèlerinages à Montaigu, fut invitée à dîner par des personnes huppées et une messe solennelle fut célébrée en son honneur.

Toute cette affaire n’est que du chantage et quand cette particulière à vu qu’elle était la risée des voisins elle s’est empressée de déguerpir sans tambour ni trompette. On ignore où elle se trouve actuellement.

Le commissaire de police.

R. Dielman

Infos pratiques

Archives de la Ville de Bruxelles
Rue des Tanneurs, 65
1000 Bruxelles

Tél. : 02 279 53 20
Fax : 02 279 53 29
Ouverture au public : du lundi au vendredi de 8h à 16h.
Périodes de fermeture : fermeture de la salle de lecture en 2014 : 21 avril. 1er, 2, 29, 30 mai, du 21 juillet au 15 août, 10 et 11 novembre et du 23 décembre au 2 janvier (2015).

Enter the city

Demande de laissez-passer Dimanche sans voiture

Le 21 septembre 2014, lors du Dimanche sans voiture, un laissez-passer pourra être délivré aux personnes qui en font la demande. Attention, cette demande de dérogation doit être dûment motivée!

Laissez-passer Dimanche sans voiture