Tranquillité publique

La Ville de Bruxelles dispose d'un Manager de la Tranquillité publique. Ce nouveau métier de la prévention vise à contribuer à la qualité de vie en ville. Objectif : faciliter le déblocage de dossiers sensibles liés aux nuisances et aux incivilités dans le centre de la Ville de Bruxelles.

Le manager de la tranquillité publique rencontre les équipes communales, les services de police et les services de l’Asbl BRAVVO avec lesquels il travaille pour débloquer des situations difficiles liées aux incivilités et nuisances dans le centre-ville.

Ce manager prend également connaissance des dossiers en termes de :

  • prostitution dans le quartier Alhambra
  • question des zones mixtes d’habitat et de commerce
  • question du tapage nocturne dans les quartiers festifs

Un travail qui s'effectue en rencontrant les acteurs concernés comme :

  • les comités d’habitant
  • le secteur associatif
  • les commerçants ou représentants de l’Horeca

Le Manager de la Tranquillité publique est épaulé dans son travail par un commissaire de police avec qui il forme un binôme "anti-incivilités". Sous l’autorité conjointe du Bourgmestre, ce binôme met en œuvre les outils à la disposition de la commune en matière de bien vivre en ville, de la prévention à la répression.

La création du poste de manager de la tranquillité publique résulte d’une réflexion conjointe de BRAVVO et de ses partenaires (Police, services communaux et associations) œuvrant dans la lutte contre l’insécurité et le sentiment d’insécurité. Elle se base sur le Diagnostic local de sécurité, les rencontres avec les habitants notamment lors des Tournées Sécurité (2010-2011) et les constats des travailleurs de terrain et des partenaires. Le constat de départ : les nuisances et incivilités créent une baisse de la qualité de vie à Bruxelles.

Les nuisances et incivilités sont les maux des grands centres d’habitat, d’activité et de loisirs comme la Ville de Bruxelles. Les incivilités désignent les insultes, le petit vandalisme, les dépôts clandestins alors que les nuisances regroupent des faits comme les occupations problématiques de l’espace public, le tapage, l’ivresse en rue…

Le Manager de la Tranquillité publique est une réponse adaptée issue des observations de terrain et des rencontres avec les habitants et autres acteurs de la ville.

C’est un nouveau métier de la prévention visant à piloter et coordonner, à la Ville de Bruxelles, les actions de lutte contre les nuisances perturbant la tranquillité publique (tapage, occupation problématique de l’espace publique, ivresse en rue...) et faire en sorte que la mixité des fonctions (habitats, commerces, zones festives…) dans certains quartiers puissent se vivre pour tous.

Le Manager de la Tranquillité publique est une interface, un facilitateur entre les différents acteurs de la Ville intervenant dans la lutte contre les nuisances :

  • police
  • autorités publiques
  • services de prévention
  • commerçants Horeca
  • comités d’habitants
  • secteur associatif et citoyens

Le Manager de la Tranquillité publique agit sous l’autorité du Bourgmestre. Intégré aux équipes de prévention de BRAVVO, il est placé sous la supervision de la Direction de la Prévention et de la Participation. Le Manager de la tranquillité publique intervient aussi en collaboration avec le Secrétaire communal qui, en tant que fonctionnaire sanctionnateur, est au cœur du dispositif administratif communal. L’autorité communale a une fonction de soutien hiérarchique et d’orientation mais aussi de levier d’appui aux différents services.