Mesures coronavirus

 

Rues scolaires

La Ville de Bruxelles veut prendre des mesures pour rendre l'ensemble de son territoire, quartiers compris, plus sûrs et plus sains. C'est pourquoi, elle s'engage à développer des environnements scolaires apaisés sur son espace communal dans les années à venir.

Cette mission s'inscrit dans la volonté de la Ville d'améliorer la qualité de l'air autour des écoles et de faire des abords des espaces scolaires des lieux à la fois agréables et sûrs. Le point de départ de la construction d'une ville vivable n'est-il pas de garantir la santé et la sécurité des personnes les plus vulnérables, comme les enfants en âge d'être scolarisés ?

En créant des rues scolaires, la Ville de Bruxelles veut décourager la circulation automobile dans ces rues et limiter autant que possible le trafic de transit. Les élèves, les parents et le personnel sont également encouragés à se rendre à l'école de manière active. De cette manière, la Ville veut non seulement contribuer à l'amélioration de la qualité de l'air dans les quartiers scolaires, mais aussi accroître la sécurité aux abords des écoles.

Rue scolaire dessin

Le Code de la route définit une "rue scolaire" comme une rue située à l'entrée d'une école, fermée à la circulation automobile au début et à la fin de la journée scolaire par une barrière. La circulation automobile est donc interdite dans ces rues à certains moments de la journée afin que les élèves puissent venir et repartir de l'école à pied ou à vélo en toute sécurité.

La Ville de Bruxelles aimerait aller un peu plus loin. En utilisant les rues scolaires comme une occasion d'examiner de manière intégrée la mobilité du quartier scolaire dans sa totalité. Peut-être qu'une rue scolaire peut contribuer à d'autres solutions pour des problèmes de mobilité dans le quartier ?

La Ville envisage également la rue scolaire dans une perspective à long terme. Peut-être qu'une rue scolaire peut être plus qu'une fermeture temporaire d'une rue ?

La Ville utilise les rues scolaires comme un levier pour rendre les environnements scolaires plus vivables à d'autres niveaux également. Une rue scolaire peut aussi être une intervention plus fondamentale, comme transformer un quartier en une zone d'accès limité aux voitures.

La Ville de Bruxelles attache une grande importance à la participation de ses habitants et usagers dans sa transformation en une ville sûre, saine. C'est pourquoi, elle a mandaté le bureau d'étude Architecture Workroom Brussels - CityTools - Filter Café Filtré Atelier pour travailler à la supervision locale de la réalisation des rues scolaires pendant les deux prochaines années.

Vous êtes un riverain intéressé ou concerné ? Un commerçant local, ou vous représentez une organisation dans un quartier où se trouvent une ou plusieurs écoles ? Vous représentez une école ou êtes-vous lié à une école ? Alors vous avez l'occasion de pouvoir exprimer vos avis. La Ville cherche en effet à savoir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas encore dans toutes les étapes du processus de création d'une rue scolaire. A cet effet, les autorités communales organisent régulièrement des réunions de quartier, créent des questionnaires, des moments d'évaluation,...

En 2020, le bureau d'études a lancé une première série de projets de rues scolaires en collaboration avec un certain nombre d'écoles intéressées.

Les environnements scolaires sont d'abord analysés, en termes de mobilité, de verdure, de programmes, d'acteurs,... avec les écoles et les acteurs-clés du quartier. Sur base de ces analyses de l'environnement, des premières propositions sont imaginées pour créer une rue scolaire à court, moyen et long terme. La forme que prend une rue scolaire dépend fortement de ce que l'environnement scolaire permet et nécessite à la fois. Dans certains environnements scolaires, un filtre de circulation permanent dans la rue est la meilleure solution pour décourager le trafic de transit. Dans d'autres quartiers scolaires, l'introduction d'une zone d'accès limité est plus que souhaitable. Dans d'autres environnements scolaires encore, la fermeture temporaire d'une rue au moyen de bornes amovibles est examinée.

Les premières propositions sont présentées lors d'une réunion de quartier et l'étude se poursuit pour aboutir à des mesures pouvant, le cas échant, faire l'objet d'une phase de test. Pendant la période de test, la rue scolaire temporaire sera évaluée. Le bureau d'étude examinera ensuite l'impact de l'intervention sur la circulation, sur l'évolution des comportements de déplacement des écoliers, des résidents et des usagers, ainsi que sur la perception des résidents et des usagers du quartier.

Les résultats de cette évaluation permettront d'élaborer le plan définitif pour la rue scolaire à moyen terme.

Le lundi 23 août 2021, la phase de test a commencé dans la rue de Flandre. La ville a placé un filtre de circulation dans la rue de Flandre du côté de la Petite Ceinture, sous la forme de deux grands bacs à fleurs. Par la présence de ce filtre, seuls les piétons et les cyclistes peuvent entrer dans la rue en venant de la Petite Ceinture.

À long terme, les rues de Flandre, de la Clé et d'Ophem deviendront des zones à accès limité. Le test doit déterminer si la partie de la rue de Flandre située entre la rue de la Clé et le Boulevard Nieuport peut devenir un cul-de-sac, de sorte que le carrefour avec la Petite Ceinture puisse être rendu plus sûr pour les nombreux enfants scolarisés dans le quartier.

Le 16 septembre 2021, à la veille de la Semaine de la mobilité, la Ville a lancé un second test de rue scolaire dans la rue de l'Aurore. Pendant 3 mois, la Ville fermera la rue de l'Aurore à la circulation motorisée tous les matins et soirs en semaine. Si ce test s'avère concluant, la rue de l'Aurore deviendra également une rue scolaire permanente.

Rue scolaire Rue de l'Aurore

Maintenant que les premières rues scolaires sont une réalité, il est temps de multiplier ces initiatives. C'est pourquoi, pendant la Semaine de la mobilité 2021 (du 16 au 22 septembre), la Ville a organisé des promenades avec les écoles dans plusieurs quartiers scolaires. Avec eux, la Ville étudie quelles interventions peuvent rendre les environnements scolaires plus sûrs et les rues des écoles plus saines. De cette manière, la Ville et ses habitants pourront prendre des mesures en faveur d'une vision à long terme et à l'échelle de la ville pour les rues scolaires..

Actuellement, il existe des tests de rues scolaires dans la rue de la Clé/Flandre et rue de l'Aurore.

Si vous souhaitez vous impliquer dans la création de l'une de ces rues scolaires, veuillez contacter :

Des projets de rues scolaires sont en également en cours d’études, de réflexions dans d’autres rues et quartiers de la Ville.

Si vous êtes également intéressé pour faire de votre rue une rue scolaire avec votre école et/ou votre quartier, veuillez contacter :