Recherches généalogiques

Les documents utiles pour les recherches généalogiques, conservés aux Archives de la Ville de Bruxelles, concernent uniquement les personnes qui sont nées, se sont mariées, sont décédées ou qui ont résidé à Bruxelles, Laeken, Haren et Neder-Over-Heembeek à un moment de leur vie.

Pour les recherches relatives à des personnes étant nées, mariées, décédées ou ayant résidé dans une autre commune, il convient de se diriger vers les services de l’état civil et de la population de la commune concernée.

Les Archives de la Ville ne sont pas habilitées à délivrer des extraits d’actes d’état civil. Le service de la Démographie accomplit ce service payant:

Les recherches d’actes à caractère généalogique sont à demander à l’adresse mail suivante:

Recherches aux Archives de la Ville de Bruxelles

Le service des Archives n'effectue pas de recherches généalogiques pour des tiers. Les Archives fournissent des renseignements généraux et indiquent s'il y a des données concernant une recherche.

Les personnes qui entreprennent des recherches sont invitées à se rendre dans la salle de lecture des Archives. Elles y trouveront les outils nécessaires à la recherche. Le préposé de salle de lecture et un historien pourront également guider le généalogiste dans ses recherches.

Les principaux outils à la disposition des chercheurs sont les registres paroissiaux, les actes d’état civil, les registres des recensements de population:

La collection des registres paroissiaux des huit paroisses de Bruxelles a été numérisée et est consultable sur les terminaux de la salle de lecture des Archives de la Ville de Bruxelles, ainsi que sur le site des Archives Générale du Royaume www.arch.be. Ces registres couvrent la période 1482 à 1796.

En 1794, l’occupant français fit appliquer à la Belgique la loi du 22 septembre 1792 instituant l’Etat civil. Les maisons communales furent chargées d’inscrire sur des registres séparés, et en double exemplaire, les naissances, les mariages et les décès.

Ces actes concernent le territoire de la Ville de Bruxelles (y compris Laeken, Neder-over-Heembeek, Haren). Des tables décennales permettent de retrouver, par type d’actes, les personnes dont on ne connaît pas exactement les dates de naissance, de mariage ou de décès.

Les Archives conservent les actes de naissance jusqu’en 1913, les actes de mariages jusqu’en 1927 et les actes de décès jusqu’en 1940. Pour les années postérieures, il convient de s’adresser au service de l’Etat civil.

En outre, les Archives de la Ville disposent d’une copie sur microfilms des Annexes aux mariages (1804-1890). Ces documents exigés par l’Officier de l’Etat Civil, et conservés par les Archives de l’Etat, contiennent de nombreuses informations généalogiques complémentaires.

La consultation des registres de l’Etat Civil de moins de 100 ans est soumise à autorisation. La demande de consultation doit être adressée par courrier au Tribunal de la famille (Rue des Quatre Bras 13 - 1000 Bruxelles). Une copie de l’autorisation est conservée aux Archives.

Les registres des recensements de population conservés aux Archives de la Ville, depuis 1795 jusqu’à l’instauration du registre national (1983), donnent les informations relatives aux compositions de ménages et aux déménagements des personnes. Ils reflètent par quartier et par rue toute l’évolution sociale et professionnelle des habitants.

Les registres de 1795 à 1910 sont numérisés. Ceux de 1920, 1930, 1947 et 1960 sont conservés aux Archives. Les registres de 1795 à 1890 sont librement consultables en version numérique en salle de lecture.

La consultation des registres de population de moins de 120 ans -à partir de 1900 - est soumise à une autorisation spéciale requise au moyen du formulaire ad hoc: