Plan isolation

De quoi s'agit-il ?

La Ville de Bruxelles investit dans l’isolation de son parc immobilier. Lancé en 2014, le 'Plan Isolation' vise, en quatre ans, la modernisation de 65 000 m² de toitures. Soit un investissement de 8 millions d’euros en faveur de la sobriété énergétique avec, à la clé, une économie de 500 000 euros par an, pendant 30 ans. Le Plan Isolation résulte d'une étude de pertinence et d’un calcul de rentabilité. Il en ressort que l'isolation des toitures doit être considérée comme un investissement U.R.E. (Utilisation Rationnelle de l'Energie) prioritaire car il propose des grandeurs de rentabilité et de retour sur investissement très intéressants. Cet investissement génère des économies d’énergie considérables : environ 30% de la consommation totale en chauffage du bâtiment concerné.

Dans quel but ?

L’intérêt est aussi environnemental. L’isolation diminue les consommations liées au chauffage et donc les émissions de gaz à effet de serre. Par ailleurs, le confort des occupants est accru par réduction de la sensation de froid dans les locaux concernés. Avec cette politique d’isolation, la Ville s’inscrit dans une stratégie de développement durable tout en veillant à baisser les coûts d’exploitation de ses bâtiments. La Ville rencontre ainsi un double objectif : préserver l’environnement et économiser l’argent public. Le Plan Isolation forme un volet du Plan Climat global de la Ville de Bruxelles.

Plan isolation

État d'avancement

Lancement