Exposition. Les Lumières de la Ville

Du 25 octobre au 21 décembre 2018, dans différents lieux à Bruxelles.

Le Mont-de-Piété célèbre cette année 4 siècles d'existence. A cette occasion, 6 institutions de la Ville de Bruxelles ont décidé de réaliser sur leur site respectif (à l'exception de l'Ecole de Photographie Agnès Varda) une exposition relatant ces 400 ans de lutte contre la pauvreté. L'opération s'intitule Les Lumières de la Ville pour symboliser les actions entreprises tant par l'auto-organisation des personnes concernées, que des organisations d'appui.

Programme

  • Mutualité Socialiste du Brabant : exposition Les colonies de vacances
  • Mouvement Ouvrier Chrétien de Bruxelles (MOC) : exposition Pauvres debout, exposition virtuelle de 10 capsules audiovisuelles
  • Mont-de-Piété : 400 ans de prêts sur gage dans une ligne du temps, présentation de l'activité actuelle, exposition d'objets et équipements exceptionnels sortis pour l'occasion (assignats, coffre, montecharges,...)
  • Ecole de Photographie et de Techniques visuelles Agnès Varda : exposition photos réalisées par un étudiant sur le travail de lutte contre le sans-abrisme, projection d'un film réalisé par un professeur sur le même thème
  • CHU Brugmann : conférence sur le thème Santé et précarité, point de vue historique et actuel des différents acteurs médicaux (jeudi 8 novembre à 18h), diffusion du film Et vogue la dialyse (Meruzan, 7 ans en exil à Bruxelles, 3.330 km d'Erevan, 1.113 dialyses)
  • CPAS de la Ville de Bruxelles : une exposition permanente éclairera l'histoire des institutions d'assistance et de l'aide médicale sous l'Ancien Régime. Une exposition temporaire, illustrée par de nombreux documents d'archives et plans, montrera d'une part le soutien financier apporté par les institutions d'assistance bruxelloises au Mont-de-Piété sous l'Ancien Régime. D'autre part, elle expliquera comment le Mont-de-Piété est passé sous la responsabilité juridique du Conseil des Hospices et de la Bienfaisance (ancêtre du CPAS), entre 1804 et 1848, en établissant que le prêt sur gages ne pouvait se faire qu'au profit des pauvres.

Plus d'informations :

Partager  

VOIR AUSSI

Exposition. Les Lumières de la Ville
© Steve Wauquier