Exposition. Correspondance. Bruxelles, d’un siècle à l’autre

Cet évènement a déjà eu lieu

Cette exposition consacrée à Bruxelles et installée aux Archives de la Ville de Bruxelles jusqu'au 29 avril 2011 s'appuie sur le principe de la reconduction photographique. La reconduction photographique consiste à faire une reprise de vue conforme à une photographie antérieure, en respectant le plus précisément possible le point de vue d’origine, le cadrage et les autres paramètres tels que la saison, la lumière, la focale…

Ce protocole spécifiquement photographique, applicable à tous types d’environnements, est un moyen d’améliorer la perception de lieux supposés familiers (ici les paysages urbains bruxellois) et d’accéder aux phénomènes complexes, parfois spectaculaires, parfois discrets, qui les modifient sans cesse. Ce travail de rephotographie mené par Gilbert Fastenaekens est curiosité, compréhension par le regard et non un choix a priori nostalgique pour un monde perdu.

Suivant l’ampleur des transformations urbaines, l’œil retient d’abord ce qui n’a pas changé puis s’attache dans un 2e temps à trouver les indices du passage du temps ou, au contraire, cherche dans un paysage entièrement renouvelé quelque bouée à laquelle se raccrocher.

Au-delà du caractère plaisant de ce "jeu des 7 erreurs", cette confrontation du passé et du présent révèle une histoire de la ville qui ne plaide pas toujours en faveur des pratiques contemporaines. Pourtant, l’image avant/après qui en résulte n’est pas la juxtaposition de 2 mondes antagonistes mais celle de deux moments de l’existence d’un même "organisme" urbain avec ses événements, ses immeubles, ses chantiers, ses véhicules, ses passants, sa lumière. Tout cela est destiné à changer, se transformer, exister, apparaître ou disparaître.

Heures d'ouverture

  • du lundi au vendredi de 8h à 16h

[ACT867]

Partager