Danse. Marée haute

Du 19 au 21 mars 2020 aux Brigittines.

Questionnant la métamorphose du corps, Marée haute raconte l'histoire d'une femme submergée progressivement par un mal-être ambiant. Dans un solo de danse à la composition épurée, Estelle Delcambre offre à son corps la possibilité de renaître, oubliant quelques instants sa propre identité.

Partager  

Danse. Marée haute