Bruxelles Participation

Comment prendre une part plus active dans la vie publique et les projets de la Ville ? Les habitants ou les usagers de la Ville peuvent trouver des réponses à cette question, et un soutien auprès de Bruxelles Participation. Ce service de la Ville travaille autour de quatre axes : s'informer, dialoguer, s'impliquer et collaborer.

Nouvel espace citoyen

L'espace visiteurs de Bruxelles Participation, au boulevard Jacqmain 19, se transforme. En améliorant son espace d’accueil, le service ouvre un centre dédié à l'implication du citoyen. Il propose de devenir à la fois un lieu de rencontre, un point d’information et un centre de ressources. Il permet ainsi de faire le lien entre les citoyens et la Ville.

Informer, c'est communiquer

Bruxelles Participation soutient les citoyens dans le partage d'idées sur leur quartier et fournit des outils pour le développement de projets pour la collectivité (des démarches participatives, des méthodes de sensibilisation ou de mobilisation). Le service met, le cas échéant, le citoyen en contact avec des services administratifs ou des associations. Parmi ses outils de communication, le service compte notamment une liste d'adresses à laquelle les citoyens peuvent s’inscrire en envoyant un email ; afin d'être tenus informés des activités de la Ville en matière de participation.

Budget Participatif pour le quartier Anneessens en 2017

Le Budget Participatif alloue un montant annuel de 35 000 euros à une association. Ce soutien financier permet d'aider un quartier à se mobiliser, à débattre sur son avenir et à gérer la mise en place de projets concrets en gérant 20.000 euros. À ce montant s'ajoute 15.000 euros pour l'association qui s'engage, en partenariat avec la Ville de Bruxelles (Bruxelles Participation), à organiser et à coordonner le processus participatif.

L'attribution de ce budget a été réalisé sur trois années : 2014, 2015 et 2016 dans le cadre d'un concours. Les associations soumettent un dossier visant à proposer une méthode de travail participatif. Un jury indépendant analyse les candidatures avant de soumettre ses conclusions à la Ville. L'association Solidare-it! a été primée pour l'année 2016 et développe son projet en 2017.

Ce dispositif a été évalué en 2016 et a donné lieu à la mise en place d'une nouvelle formule intitulée "Budget Citoyen".

Budget Citoyen

Le Budget Citoyen permet de financer des projets qui améliorent la qualité de la vie et la cohésion sociale dans un quartier de la Ville de Bruxelles. Au cours d'un processus participatif, les habitants s'investissent personnellement pour identifier les besoins de leur quartier, proposer des projets et les réaliser dans les limites du budget disponible.

Le Budget Citoyen permet de :

  1. Développer l'action citoyenne, collective et responsable
  2. Favoriser la compréhension mutuelle et la solidarité parmi les habitants
  3. Renforcer la compréhension et la collaboration entre les habitants, leur administration et leurs élus
  4. Sensibiliser les habitants à la gestion publique et à la démocratie participative

Rues à vivre (Living streets)

Le projet "rues à vivre" soutient les habitants pour réinventer l'usage d'une rue, se mobiliser pour animer leur quartier, chercher et tester des solutions innovantes. Il encourage les citoyens à prendre plus d'initiatives et à prendre leur ville en main pour rendre leur cadre de vie plus agréable et plus durable.

Indirectement, ce projet renforce le lien entre la Ville et ses habitants grâce aux collaborations qui se présentent. "Rues à vivre" se développe sur une durée de 3 ans (entre mai 2016 et juin 2018), via un subside européen dans le cadre des aides "Life 2015". Durant cette période, la Ville de Bruxelles organise 3 à 5 projets "rues à vivre". Chaque initiative doit se dérouler dans un laps de temps déterminé. Une deuxième action est prévue d’avril à juin 2017.

La Ville dispose d'une plateforme de collaboration en ligne avec les citoyens. Cette plateforme interactive vise à instaurer de nouvelles relations entre la Ville, les habitants et ses usagers. Elle veut permettre aux citoyens d'apporter des avis, de soumettre des projets, de voter pour des idées.

2017 constitue une phase de test afin que la Ville puisse ensuite mettre en débat des projets plus spécifiques. Le citoyen peut donc désormais contribuer au développement de sa Ville, collaborer avec d'autres internautes, avec l'administration et ses élus politiques.

AGENDA

 

VOIR AUSSI