Mesures coronavirus

Pour répondre aux mesures du gouvernement fédéral prises à la suite de la pandémie de Covid-19, les autorités communales de la Ville de Bruxelles ont pris plusieurs dispositions. Plus d'infos : mesures coronavirus de la Ville de Bruxelles.

 

Réaménagement boulevard Adolphe Max

De quoi s'agit-il ?

Réaménagement du boulevard Adolphe Max et des rues adjacentes : rue de la Fiancée, rue du Finistère, rue du Pont-Neuf, rue Saint-Pierre et rue de Malines.

Réaménagement boulevard Adolphe Max

Dans quel but ?

Le premier aménagement du boulevard Adolphe Max remonte à 1976, après la construction souterraine des lignes de tram. La circulation automobile ainsi que le stationnement des véhicules motorisés occupent une place prépondérante dans l'actuel aménagement, encourageant ainsi la conduite rapide et le double stationnement. Au fil des ans, l'état de la route et des trottoirs s'est détérioré. De plus, la structure actuelle du boulevard n'est plus adaptée aux nouvelles mobilités.

Les arbres ont principalement été plantés dans des conteneurs hors sol et montrent désormais des signes de maladie et présentent un risque pour la sécurité.

Les rues situées entre le boulevard Emile Jacqmain et le boulevard Adolphe Max ont également été aménagées en 1976. Avec leurs chaussées étroites (-1,5 m), ils ne répondent plus aux normes actuelles. Les rues donnent une impression de délabrement et plusieurs problèmes sont identifiés : stationnement illégal, trottoirs non conformes, chaussées endommagées, manque de contrôle social et problèmes d'hygiène.

L'objectif de ce réaménagement est de rendre au boulevard Adolphe Max son prestige d'antan. Le projet prévoit la plantation de nouveaux arbres en alignement ainsi qu'un nouveau revêtement pour le trottoir. Il est essentiel de le revaloriser pour :

  • améliorer le cadre de vie des riverains et des commerçants et apporter le confort nécessaire pour tous les modes de déplacements
  • offrir des conditions idéales de promenade en ville et assurer la continuité piétonne sur l'axe Nord-Sud du Pentagone
  • apaiser la circulation automobile au profit des piétons et créer des connexions piétonnes et cyclables avec les quartiers alentours
  • inscrire le boulevard Adolphe Max dans les objectifs du plan régional de mobilité "Good Move"

Caractéristiques du réaménagement

Boulevard Adolphe Max

  • Aménagement de plain-pied
  • Voie centrale carrossable
  • Trottoirs larges et confortables en pierre bleue
  • Aménagement de zones vertes avec alignement d'arbres à haute tige
  • Éclairage identique à celui implanté sur les boulevards du centre
  • Suppression de l'arrêt et de la bande bus (arrêt déplacé boulevard Emile Jacqmain)

Boulevard Adolphe Max - sortie vers la petite ceinture

  • Suppression de l'arrêt et de la bande bus (arrêt déplacé sur la place Rogier)
  • Aménagement d'une zone de livraison
  • Réaménagement des entrées/sorties de métro

Rue de Malines

  • Zone résidentielle de plain-pied avec un filet d'eau central
  • Valorisation de l'itinéraire cyclable régional
  • Maintien des places de stationnement
  • Création d'une petite place au croisement avec la rue Saint-Pierre et plantation d'un arbre
  • Matériau : pavés en granit similaires à ceux du projet de réaménagement de la rue Neuve

Rue du Pont-Neuf

  • Mise en sens unique
  • Trottoir en pierre bleue
  • Suppression des places de stationnement illégales

Rue de la Fiancée et rue Saint-Pierre

  • Zone résidentielle de plain-pied avec un filet d'eau central
  • Rue Saint-Pierre : 2 zones de livraison de 18m aux carrefours & 1 shop and go de 18m
  • Maintien des accès aux garages et aux entrées de livraison
  • Plantation d'un arbre au carrefour avec la rue du Pont-Neuf
  • Matériau : pavés en granit similaires à ceux du projet de réaménagement de la rue Neuve

Rue du Finistère

  • Rue piétonne de plain-pied
  • Matériau : pierres bleues (format du pavé similaire aux trottoirs du boulevard Adolphe Max)

Mobilité

Les nouvelles formes de mobilité et le réaménagement des boulevards du centre ont fait du centre-ville un lieu de rencontre. Le réaménagement du boulevard Adolphe Max vise à redessiner de la même manière le tronçon manquant entre la place De Brouckère et la place Rogier. En appliquant des matériaux et des formes paysagères du même style, on créera une homogénéité dans l'espace public du nord au sud.

Avec un réaménagement de plain-pied et l'élargissement des trottoirs existants, la rue répondra aux conditions d'accessibilité, de confort et de sécurité des piétons. Ainsi, entre la place Rogier et la place de Brouckère, un réseau dense et continu sera formé avec des trottoirs confortables et accessibles aux personnes à mobilité réduite.

En raison du statut de zone résidentielle, les piétons ont la priorité sur la circulation automobile, ce qui rendra la traversée de la rue sûre et facile.

L'utilisation du vélo comme mode de déplacement a triplé au cours de ces dix dernières années. Cette part va continuer à augmenter, ce qui signifie que les infrastructures cyclables doivent être améliorées.

La chaussée du boulevard Adolphe Max est accessible aux cyclistes dans les deux sens. Le réaménagement de plain-pied rendra facilement accessibles les nombreux arceaux à vélo disposés le long de la chaussée.

La rue de Malines fait partie d'un Itinéraire Cyclable Régional (ICR). Afin d'assurer une connexion fluide entre les deux tronçons de la chaussée au niveau du boulevard Adolphe Max, le choix a été de la réaménager de plain-pied. Grâce à l'utilisation des mêmes matériaux, cet ICR forme une unité visuelle entre le boulevard Emile Jacqmain et la rue Neuve.

Des arceaux à vélo seront également implantés dans cette rue, ainsi que près du Shop & Go dans la rue Saint-Pierre pour les clients des magasins environnants.

Enfin, les sens de circulation existants dans le périmètre seront conservés.

Stationnement et livraison

Le réaménagement rétablit la perspective du boulevard en offrant des possibilités de stationnement alterné entre les zones vertes des deux côtés.

Au total, 30 places de stationnement seront aménagées dans le boulevard Adolphe Max, qui pourront être utilisées de manière multimodale. Elles pourront par exemple servir pour les livraisons, les arrêts de cars touristiques, les stations de taxis, les places pour les personnes handicapées et pour que les résidents puissent décharger leurs courses.

Ces zones sont soumises au système "dépénalisé" : tout le monde pourra se garer moyennant le paiement d'un forfait de 100 euros par période de stationnement de 4h30, à l'exception des véhicules effectuant une livraison (comme mentionné ci-dessus). Aucune carte de stationnement n'est valable dans la zone de livraison - les résidents disposant d'une carte de résident valide ne sont pas exemptés.

La rue de Malines dispose de 4 places de stationnement près de l'hôtel Plaza et d'une zone de livraison près du numéro 8.

La rue Saint-Pierre sera équipée d'un Shop & Go dans la zone du numéro 66 ainsi que de deux zones de livraison, dans les zones des numéros 32-35 et 47-49.

En réaménageant les rues latérales de la Fiancée, du Finistère, Saint-Pierre et l'intersection de la rue de Malines de plain-pied de façade à façade, l'objectif est de créer une disposition plus ordonnée afin de résoudre le problème actuel de stationnement sauvage.

Verdurisation et biodiversité

En limitant l'espace destiné à la circulation motorisée, il est possible de transformer le boulevard en un espace de caractère propice aux rencontres et aux échanges. Les espaces verts seront aménagés de manière à changer au cours de la saison. Une attention particulière sera accordée à la plantation de différentes essences : arbres à haute tige et à troncs multiples, plantes vivaces, graminées ornementales et fleurs à bulbes, créant ainsi un paysage urbain attrayant et durable.

Le boulevard Adolphe Max a 41 arbres à haute tige placés dans des bacs surélevés. Il s'agit de robiniers faux-acacias. C'est une espèce envahissante. En raison de leur mauvais état, la plupart des arbres seront remplacés.

Au carrefour des rues du Pont-Neuf et Saint-Pierre, il y a 2 érables. Ceux-ci seront conservés dans le futur projet et seront valorisés.

Les nouveaux arbres du boulevard Adolphe Max seront plantés dans les espaces verts. On optera pour les aulnes de Spaeth (Alnus Spaethii), un croisement entre A. japonica et A. subcordata. C'est un grand arbre à croissance rapide. Il figure aussi sur la liste des arbres adaptés au climat et est également un bon hôte pour les oiseaux, prouvant ainsi son utilité écologique. C'est un arbre doté d’un système racinaire puissant qui résiste bien à la chaleur, n'est pas trop sensible aux sels et tolère le durcissement. En d'autres termes, c'est un arbre qui se développe très bien dans un environnement urbain et qui peut atteindre une hauteur de 12 à 20 m, avec une largeur de couronne de 8 à 12 m. Enfin, cet arbre obtient également de bons résultats en termes de filtrage de la pollution de l'air et contribuera donc à réduire les concentrations dans l'atmosphère

Le nombre d'arbres à haute tige sur le boulevard Adolphe Max passera de 41 arbres dans des bacs surélevés à 36 dans le futur projet. La réduction du nombre d'arbres à haute tige est liée à leur espacement. En proposant un espacement plus large, nous répondons d'une part à l'attente que les nouveaux arbres puissent s'élargir à terme, et d'autre part, au souhait de créer un écran d'arbres plus léger et plus transparent par rapport aux façades architecturales.

En plus des arbres sur le boulevard, 23 arbres à troncs multiples sont prévus dans les espaces verts. Ces arbres offrent une variation de couleur et de floraison tout au long des saisons.

Les espèces à troncs multiples suivantes ont été choisies :

  1. L'érable Freeman "Jeffersred" en raison de sa coloration automnale et est repris comme arbre adapté au climat.
  2. L'arbre de fer persan ou parrotie de Perse pour sa floraison rouge-orange précoce (février-mars) et est repris comme arbre adapté au climat.
  3. Le saule blanc ou Salix alba "chermesina" pour son aspect hivernal attrayant.
  4. Le poirier de Chine "Chanticleer" pour sa floraison exubérante et sa belle coloration automnale dans les tons jaune/rouge.
  5. Le virgilier à bois jaune pour son tronc caractéristique et sa coloration automnale.
  6. Le grainier du Canada "Forest Pansy" : feuilles pourpres surprenantes et fleurs avant le développement des feuilles.
  7. L'alisier de Suède pour l'attrait qu'il exerce sur les abeilles et les papillons.

L'intersection entre la rue de Malines et la rue Saint-Pierre peut être pourvue d'un arbre à haute tige planté à l'extérieur. Il s'agira d'un érable Freeman "Jeffersred". Cet arbre atteint une hauteur de 12 à 15 mètres et une largeur de 8 à 10 mètres. Il est également caractérisé comme un arbre adapté au climat. C'est un arbre hôte pour les papillons et il a une coloration automnale très attrayante, le feuillage se teintant d'un rouge orangé très intense. Il est également résistant au vent, au sel de déneigement, supporte très bien la pollution de l'air et est peu enclin aux maladies.

Enfin, les zones vertes sont complétées par des plantes vivaces et des graminées. Celles-ci sont importantes pour donner une atmosphère supplémentaire au boulevard et augmenter la biodiversité. Ces plantes sont choisies en fonction de leur apparence, couleur, période de floraison et de leur valeur ajoutée au paysage.

Les plantes attrayantes pour les insectes pollinisateurs, comme les papillons et les abeilles, sont également prises en compte. La variété de la plantation est importante ici. Plus les fleurs sont différentes, plus la variété des sources complémentaires de nectar et de pollen est grande. Ceux-ci sont essentiels pour que les insectes élèvent leurs couvées.

Les zones ont été élaborées à la fois avec des plantes structurées et dispersées et forment ensemble une jolie silhouette hivernale.

De plus, des graminées seront plantées, elles se façonnent et se connectent. Au printemps et en été, elles jouent un rôle important dans le maintien des masses de couleur des plantes à fleurs ouvertes et en hiver, elles forment un beau contraste avec l'environnement environnant.

Eclairage et mobilier

Sur le boulevard Adolphe Max, l'éclairage des façades sera remplacé par des mâts. Ces mâts, d'une hauteur de 6 m, seront implantés dans la zone de détente.

Les éclairages des rues latérales entre les boulevards Emile Jacqmain et Adolphe Max (rues du Pont-Neuf, de la Fiancée, du Finistère, Saint-Pierre et de Malines) sont pour la plupart équipés d'un éclairage de façade renouvelé en 2019 qui seront conservés.

Le mobilier urbain choisi pour le boulevard Adolphe Max est également assortie à celui installée dans les boulevards du centre. En outre, quelques chaises à bascule seront installées.

Chaise boulevard Adolphe Max

À l'intersection des rues de Malines et Saint-Pierre, il y aura des bancs en granit, dont la couleur sera assortie à celle des bancs de la rue Neuve.

Enfin, des bulles à verre souterraines seront également prévues sur le boulevard Adolphe Max près du numéro 55. Les toilettes publiques actuelles seront supprimées et ne seront pas intégrées dans le futur projet.

Timing, procédure et travaux

La demande de permis pour le réaménagement a été introduit en décembre 2020 à la Région et déclaré complet en mai 2021. Dans le cadre de cette procédure, une enquête publique et une commission de concertation seront organisées.

L'enquête publique a lieu du 18 août jusqu'au 16 septembre 2021. Des affiches rouges seront publiées dans le quartier pendant 2 semaines pour annoncer l'enquête publique durant laquelle chacun aura la possibilité de réagir aux plans et de consulter le dossier en ligne ou au service de l'Urbanisme de la Ville. Si vous le souhaitez, vous pouvez également demander à être invité à la commission de concertation.

Lors de la commission de concertation, les plans seront présentés et les personnes présentes pourront poser des questions ou formuler une objection. La commission de concertation émettra alors un avis suite auquel le projet devra être adapté. Une fois le permis délivré, les travaux pourront commencer.

Plus d'infos :

Réaménagement boulevard Adolphe Max

État d'avancement

Validation